Cromagnon : une caverne moderne et revisitée !

Cromagnon : une caverne moderne et revisitée !

Cromagnon : la caverne du mignon ! Lorsqu’on pousse la porte du 48 rue du Palais Gallien, rien ne laisse à penser que l’adresse repose sur des valeurs ancestrales. Nul homme de Cromagnon dessiné sur les murs, nulle ambiance préhistorique mais au contraire, une carte résolument moderne et un décor digne des « instagrammeuses » les plus en vogues !
Kweezine a eu la chance de partir à la rencontre de la jeune fondatrice du concept Cromagnon à Bordeaux. Un concept qui marie avec brio : valeurs ancestrales et innovation. Vite, « on a les crocs » !

Votre aventure a commencé en fin d’année dernière …

Oui, en effet : nous avons ouvert nos portes le 22 novembre dernier après plusieurs mois de travaux, de réaménagement et de finalisation du projet. L’idée émane depuis 2 ans et se concrétise suite aux nombreux voyages d’Oxana. « Lorsque je voyageais, je découvrais sans cesse de nouveaux procédés, de nouvelles idées et cela me donnait de nouvelles inspirations ». Mais si les désirs d’Oxana se sont précisés lors de ses voyages, son idée de départ était bien ancrée. Son ambition ? Proposer une cuisine conviviale basée sur le partage comme au temps de nos ancêtres. D’où le terme « Cromagnon » qui fait évidemment référence à une époque qu’Oxana regrette où le repas était un moment d’échanges. Chez Cromagnon, ce n’est pas assis par terre autour d’un feu de bois que l’on se réunit pour manger, mais dans endroit cosy et raffiné où l’on savoure une cuisine goutteuse et des produits préparés minute. La cuisine est un art qui se partage. Alors pas question de gâcher ce moment-là !

3 mots pour décrire votre cuisine ?

Goûteuse – Inédite – conviviale … Oxana ne pouvait pas viser plus juste ! A la carte : des plats incongrus, stupéfiants et particulièrement recherchés qui nous mettent l’eau à la bouche. Et pas que ! Puisque l’équipe propose une sélection de vins pointue. Parmi eux ? Des vins moldaves qui suscitent beaucoup de curiosité et d’intérêt de la part des clients (mais l’établissement connait ses classiques et propose également des crus bordelais et de belles étiquettes champenoises). Assez pour proposer un atelier dégustation de vins moldaves très prochainement d’ailleurs ! Et pour les accompagner ? Rien de tel que le plateau de viandes à cuire sur une plaque de sel de l’Himalaya, le petit favori des clients, pour les férus de bidoche. Ou bien le tarte de thon à l’oseille et à la grenade pour les plus les amateurs de saveurs fraîches et naturelles. Et pour couronner le tout : l’établissement n’a pas dérogé à l’iconique sphère de chocolat éclatante qui hante nos fils d’actualités sur les réseaux sociaux. Croyez-nous, on en reste bouche bée …

 

Votre petit plus ?

« Notre cuisson sur une pierre de sel rose de l’Himalaya chauffée à 200 degrés ». Cela permet aux clients de gérer la cuisson de leurs aliments comme ils l’entendent. Nos clients sont acteurs de leurs repas. » Et si le principe est ludique et attrayant, ses bienfaits sont irrévocables. Le sel d’Himalaya est un nutriment dont les propriétés sont riches et les vertus reconnues. L’atout de cette cuisson ? Naturelle et goûteuse ! En plus de saler naturellement les aliments, elle modifie leur goût et rend les plats encore plus savoureux. Cromagnon est le seul restaurant bordelais à proposer la cuisson de ces plats sur plaque de sel de l’Himalaya. Et qui a dis que l’exclusivité coûtait cher ? Pour un plateau de viandes cuites au sel d’Himalaya, il faudra compter 37€ seulement pour deux personnes. Qui a dis que la note était salée ?

 

Quel est ce petit accent chantant si charmant ? Parlez-nous de vos origines.

Oxana est une jeune moldave de 33 ans. Douce et souriante, la fondatrice de Cromagnon est d’origine Moldave. Arrivée en France il y a maintenant 10 ans, la jeune femme nous « cloue le bec » en parlant remarquablement le français (avec tout de même un petit accent adorable qui ne laisserait personne de marbre). Chez Oxana, la cuisine est un héritage familial. Et si passer du temps derrière les fourneaux est une évidence pour la jeune femme, cela n’a pas été son premier virage professionnel.

Parlez-nous de votre cursus professionnel

Et au risque de vous surprendre (enfin pas vraiment lorsqu’on a déjà été sur place …) : Oxana est designer de formation. Elle a obtenu son diplôme à l’école CreaSud. Tout d’un coup tout s’éclaire … Comment le lieu pouvait-il être doté d’une décoration si pointue sans l’aide d’un décorateur ou d’une décoratrice d’intérieur ?! Et bien la raison est toute simple : Oxana a fait ses études de design aux côtés de Marion et Aurélie, les deux créatrices de Studio Tandem. Et les deux jeunes femmes ont évidemment contribué à sublimer le lieu. Pari réussi ! L’univers est cosy, raffiné et moderne. Le lieu est chaleureux et intimiste. Et la décoration, quant à elle est digne des « instagrammeuses » les plus en vogue. Oxana s’est particulièrement penchée sur le sujet, et le chinage a été son principal allié pour habiller le lieu. La pierre, le bois et le métal sont les matériaux les plus visibles de cette cantine au cœur de Bordeaux où l’on se sent comme à la maison. Et rassurez-vous, Oxana excelle autant derrière les fourneaux que pour décorer son resto !

J’Y VAIS

Cromagnon
48 rue du Palais Galien
33000 Bordeaux

0980516703
Site Web
Facebook 
Ouvert du mardi au samedi.
Le midi formule à 17€ sans cuisson pierre de sel

Facebook Comments

Etudiante Bordelaise d’adoption, je suis passionnée de communication et de digitale. Bonne vivante, j’aime partager des moments conviviaux avec ma famille et mes amis autour de bons petits plats, c’est donc sans surprise que je réalise mon stage chez Kweezine ! Curieuse, j’aime voyager et découvrir des nouveautés gastronomiques. Sportive dans l’âme j’attache également une grande importance à une alimentation saine et équilibrée…bon j’assume, j’aime les pains aux chocolats !

Leave a Reply
Your email address will not be published. *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.