Voyage culinaire sur l’île de la Réunion

ile de la reunion | 1

14 jours ! C’était le défi que nous nous sommes lancés afin de vous faire découvrir l’île de la Réunion à travers sa cuisine : la cuisine créole et ses origines. Je ne sais pas vous, mais quand on me parle de cuisine créole, j’ai les papilles qui frétillent ! Mais c’est quoi la cuisine créole ? La cuisine créole (ou réunionnaise) est le résultat d’un mélange de cultures. Ce mélange est dû à l’influence historique des cuisines malgache, française, indienne, africaine et chinoise. Il faut savoir que les Réunionnais mangent très tôt : 18h30, à cause de la nuit qui tombe à la même heure. Chaque repas doit obligatoirement commencer par l’apéritif ! C’est l’occasion de boire :­ un Ti­punch (rhum blanc, sucre de canne et un zeste de citron vert), un rhum arrangé (rhum macéré avec des fruits) ou encore­ un verre de vin rouge. Afin d’accompagner la boisson et d’ouvrir l’appétit, nous dégustons quelques amuse­-gueules : samoussas (il y en a pour tous les goûts : crevettes, poulet, porc, légumes, fromage…), des bonbons piments (un beignet épicé frit) et quelques cacahuètes.

réunion-ozdelicious1

Ensuite, vient le plat principal. Les plats principaux rougails, vicets, carris…ça vous parle ? Ce sont des plats très populaires pour les Réunionnais. Voici un petit aperçu :

Le rougail
À ne pas confondre avec le rougail seul qui est une préparation à base de tomates, gingembre, oignons et piments. Le plat Rougail, lui, est agrémenté de porc : nature, en saucisse ou fumé (boucané). Ils l’accompagnent souvent de riz mais on peut trouver du achard de légumes (mélange de légumes assaisonnés).

Le carry
Le plat traditionnel à la Réunion ! Ce plat est très proche du rougail mais on y ajoute du curcuma (safran pays). Le tout mijote avec de la viande dans une cocotte en aluminium et est accompagné de riz blanc avec du grain (haricots, lentilles Cilaos…) afin d’adoucir le plat.

Le civet
Le civet de canard ou de poulet est généralement un plat phare de la Réunion. Il se caractérise par sa cuisson de la viande dans du vin rouge et différents aromates : curcuma, thym, persil…

carry

Le menu “marmaille”
Si vous avez des enfants, le menu “marmaille” est parfait ! Il est composé généralement d’espadon (remplaçant notre fameux steak haché) et de frites.

frites

Les desserts & les boissons
Concernant les desserts, le plus connu est le gâteau patate. Un gâteau à la texture pâteuse réalisé à base de patate douce, de sucre et de vanille. Si vous avez l’estomac bien rempli les fruits exotiques sont un bon compromis : ananas, fruit de la passion, goyave, mangue, papaye, noix de coco… Parce que la France, c’est aussi le vin, la Réunion produit aussi quelques barils de vin rouge à Cilaos. Sucré et légèrement pétillant avec un arrière goût de crème de cassis, il est LE produit idéal pour l’apéritif. Si vous aimez l’alcool fort, le rhum arrangé de la Réunion est votre boisson. Des tas de parfums existent : vanille, banane, fruits exotiques… Je vous conseille la marque Isautier (production local à Saint­ Pierre).

chocolat

Les inconvénients à la Réunion

Ah oui ! Si vous comptez faire vos courses dans les grandes surfaces, les produits locaux sont à des prix corrects. Le label “Nou la fé” permet d’identifier rapidement les produits fabriqués à La Réunion. Vous pouvez aussi trouver des produits peu connus en Métropole comme le combawa, le chouchou et le manioc. Cependant, ne comptez pas sur les produits importés… Le jambon en tranche est vendu une fortune (environ 5€ les 4 tranches) et le fromage métropolitain coûte aussi très cher (+ de 50€ le kilo pour un comté).

Alors, vous partez quand ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous pourriez aussi aimer